Nos danses

La Salsa Cubaine

La salsa est le mariage de mouvement musicaux inspirés, entre autres, des musiques cubaine (son), portoricaine (plena), colombienne (cumbia) et dominicaine (merengue) qui naît à la fin des années soixante dans les quartiers latinos de New York.

C’est une musique vivante, entraînante et sensuelle, riche en mélanges qui s’impose comme un genre musical savoureux ayant pour racines les rythmes afro-cubains réinterprétés par les latinos des ghettos et évoquant un métissage, un savoir-faire, une chaleur, une excitation des sens avec un goût pimenté. La salsa connaît son apogée dans les années soixante-dix avec un retour aux sources musicales et une épuration stylistique.

La salsa cubaine est populaire et facile d’accès, elle permet à des personnes novices de pouvoir très rapidement s’amuser en soirée.
Elle offre la possibilité de pratiquer la ” Rueda de casino ” : se danse en ronde de couple avec des figures exécutées de manière simultanée et des changements de partenaires.

La Bachata

Originaire de République Dominicaine, cette danse qui existe depuis le début des années 60, rencontre un énorme succès à St-Domingue et dans le monde entier depuis une dizaine d’années.

Appréciée et dansée dans tout les endroits où l’on joue de la salsa et du merengue, elle se situe entre ces deux danses. Moins variée que la première et plus élaborée que la seconde, elle est une danse romantique tout en sensualité et en contraste.

Son apprentissage est rapide et permet de faire assez vite bonne figure dans toute soirée latino.

La Kizomba

Une danse qui permet au couple d’interpréter la musique sur laquelle ils dansent et, avec des mouvements lents et sensuels, habileté – guidage – complicité entre l’homme et la femme, ou une danse plus ouverte avec des pas plus rapides, jeux de jambes et des astuces.